• Chloé Fadel

5 stratégies pour soutenir un enfant qui bégaie




Vous connaissez un enfant qui bégaie mais n’êtes certains de la meilleure façon d’agir face à un moment de bégaiement? Que vous soyez un parent, un enseignant ou un ami, ces 5 stratégies vous permettront de mieux soutenir l’enfant qui bégaie :

  1. Lorsque l’enfant vit un moment de bégaiement, évitez de l’interrompre ou de compléter sa phrase pour lui. Laissez-le finir d’exprimer son idée, même si cela peut parfois prendre plus de temps.

  2. Faites savoir à l’enfant que vous l’écoutez durant ses moments de bégaiement en maintenant un bon contact visuel, une écoute active et un comportement naturel. Tentez de ne pas paraître impatient, inquiet ou mal à l’aise. Concentrez-vous sur le message partagé plutôt que sur le bégaiement!

  3. Parlez ouvertement du bégaiement avec l’enfant, comme vous parleriez avec lui de ses lunettes de vision. Cela évitera de faire du bégaiement un sujet tabou. Le maintien d’un dialogue ouvert permettra à l’enfant de se sentir plus à l’aise de vous partager ses émotions en lien avec sa parole. Vous pourrez alors, ensemble, discuter de stratégies qui lui sont aidantes en conversation.

  4. Lorsqu’un enfant bégaie, évitez de lui donner des conseils du style “calme toi”, “prend une grande respiration” ou “pense à ce que tu veux dire et recommence”. À la place, fournissez vous-même un modèle de parole plus lent et détendu que l’enfant aura tendance à reprendre naturellement.

  5. Félicitez l’enfant d’avoir partagé ses idées avec vous, plutôt que de faire un commentaire sur sa parole (qu’elle soit fluide ou bégayée). Cela contribuera à augmenter son sentiment de compétence comme communicateur et évitera d’accorder une importance exagérée à son bégaiement.


Si vous avez des inquiétudes quant à la parole de votre enfant, n’hésitez pas à consulter une orthophoniste! Cette-dernière saura évaluer sa parole afin de déterminer s’il y a présence d’un bégaiement. L’orthophoniste pourra ensuite vous fournir des recommandations personnalisées quant au traitement et aux stratégies à mettre en place à la maison.


Chloé Fadel, M.P.O.

Orthophoniste chez ABC Thérapies Pédiatriques


5 vues0 commentaire